Têtes sombres (Nigritella)

Par | novembre 3, 2017

Têtes sombres (Nigritella)

Tubercules 2, indenté numériquement. Feuilles étroites, recueillis dans une rosace à la base de la pousse. Inflorescence multiflores, généralement rond. Fleurs ouvertes, pas tordu, grâce à quoi la lèvre et l'éperon court pointent vers le haut. La couleur des fleurs est sombre- au rouge vif ou au violet. Lèvre non patché ou pas clairement patché. Étamine droite, en relation avec le fait de ne pas tordre les fleurs vers le bas. Connecteur très massif, charnu. Rostellwn assez grand, sans sac, obscurcit une grande partie de la tache de naissance. Crochets 2, nu.

Pilier du type à tête sombre (Nigritella) vu de face (une) et sur le côté (b).

Le type de points noirs comprend uniquement 2 espèce, poussant dans les montagnes d'Europe centrale et méridionale et en Scandinavie. Une de ces espèces, papillons de nuit à tête sombre à feuilles étroites (Nigritella nigra), peut-être que ça grandit avec nous. Cela a été confirmé jusqu'à présent, m.in. dans les Carpates, au sud-est de notre frontière. Nigritella rubra Richt. il en diffère, entre autres. lèvre clairement triangulaire ou en forme de cœur et lobes internes plus larges du périanthe. Il fleurit autour 2 semaines plus tôt. Il grandit, entre autres. aussi dans les Carpates.

De couleur foncée, presque rouge foncé, fleurs à tête sombre rassemblées en denses, inflorescence presque capitée, sur la prairie de montagne, ils sont visibles de loin. Agréable, le parfum de vanille les rend attrayants pour les papillons. Les espèces de Leucania sp. Ont été observées sur les fleurs du. i Zygaena sp., et en plus des papillons, aussi des abeilles et des bourdons. Cependant, aucune donnée n'est disponible, si ce dernier a fait la pollinisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *